Des menaces pèsent déjà sur l’année scolaire 2015-2016…Le ministre de l’Education ne respecte rien du tout

Après les menaces du Grand cadre c’est au tour du Cusems de sévir des menaces sur l’année scolaire 2015-2016. « Ce syndicat exige le respect des engagements souscrits du gouvernement le respect des engagements souscrits pour éviter à notre école une instabilité. Dans un communiqué rendu public, il dit alerter le peuple par rapport aux périls majeurs que ces différentes postures risquent de faire peser sur le système éducatif et Exhorte les militants à rester vigilants et mobilisés pour, dès l’entame de l’année, contraindre l’Etat à matérialiser tous ses engagements ».
Dans le document Abdoulaye Ndoye et ses camarades se désolent « que les directives issues du conseil présidentiel sur les Assises de l’éducation et de la formation n’aient point pris en compte la revalorisation du statut de l’enseignant». Meurtri par la situation actuelle, « le Cusems dénonce le silence des médiateurs qui s’étaient portant engagés à faire du monitoring pour une application diligente des différents points mais aussi le mutisme coupable des parents d’élèves qui se complaisent dans un rôle de sapeurs-pompiers au lieu de prévenir les perturbations », note encore le communiqué.