Des jeunes de Casamance entrent en rébellion contre les…Politiciens véreux et opportunistes

Des jeunes de la région naturelle de Casamance, regroupés autour de leur association dénommée, «Essor Casamance», sont entrés en rébellion contre les leaders politiques locaux. «Notre association est né dans un contexte de crise de valeurs qui nous a davantage poussé à nous engager, nous mobiliser autour d’un idéal commun qu’est le changement de comportement des citoyens. Notre seule ambition est d’œuvrer pour le développement durable dans un esprit de solidarité et de tolérance mutuelle», a expliqué, face à la presse, ce week-end, le président de l’association, El Hadji Mamadou Camara. Qui ajoute : «Pour promouvoir le développement de la Casamance, le Président Macky Sall a fait confiance à des leaders politiques casamançais, à qui il a donné la charge d’être en contact avec la population, de faire remonter les doléances à son niveau et traduire ses idées en actes concrets. Cependant, nous constatons que ces leaders politiques basés en Casamance, animés que par des intérêts crypto-personnels, se livrent à une guerre de positionnement sans merci et laissent en rade les intérêts des populations. Nous le regrettons et en appelons à la conscience du président de la République».

Sur la crise sénégalo-gambienne, M. Camara indique que «c’est  la dernière chose souhaitée par les populations casamançaises. La région souffre aujourd’hui d’un enclavement notoire et voit son économie affaiblie à cause d’une fermeture de frontière décidée par des transporteurs de la Transgambienne qui dictent leur loi aux deux chefs d’Etat qui se regardent en antagonistes. Nous sommes désolés de ces deux situations qui freinent le développement de la Casamance». «Essor Casamance» souhaite des idées progressistes afin de développer la région. «La lutte pour le développement de la Casamance doit enregistrer l’implication de toutes les associations de jeunes qui doivent, autour d’une table dans le cadre d’un forum, chercher les voies et moyens de développer la région. D’ailleurs, nous sommes en parfaite synergie, en train de travailler avec des mouvements citoyens et associations, pour organiser des forums à caractère national et international qui verront la participation de la diaspora casamançaise», conclut El Hadji Mamadou Camara.