Des « Fous » en colère adressent une lettre salée à Macky Sall

A

Son Excellence Monsieur SALL,

Président de la République du Sénégal

Objet : confiscation du Siège de l’ASSAMM

Excellence,

Pour venir en aide aux malades mentaux errant à travers le pays, nous avions sollicité et obtenu auprès de l’ex-Président Abdoulaye WADE, la construction en 2004, d’un centre d’encadrement et de traitement, sur un terrain de quatre hectares qui nous a été octroyé par la Commune de Kaolack, en 2001.

Mais, avec votre arrivée au pouvoir en 2012, le Ministre de la Santé et de l’Action Sociale, le Professeur Awa Marie Coll SECK nous le confisque en 2013, de façon illégale et arbitraire. Conséquence, nous ne pouvons pas dérouler jusqu’ici notre programme d’assistance à ces malades mentaux errants, le centre étant fermé depuis lors, sans électricité. Pour que cette injustice soit corrigée, nous vous avons adressé plusieurs demandes d’audience qui sont restées vaines et c’est pourquoi, nous considérons que c’est vous-mêmes qui êtes derrière cette confiscation de notre Siège.

Aujourd’hui, nombreux sont ceux qui pensent que vous n’êtes pas informé des difficultés que nous rencontrons dans l’exercice de notre noble mission, engagée depuis l’an 2000 au profit de notre pays. Mais, en vérité, cela n’est pas avéré. Car, à l’occasion du lancement officiel de la Couverture Maladie Universelle, le 20 septembre 2013 au Grand Théâtre, nous vous avions interpellé sur cette question, juste avant que vous ne prononcez votre discours. Après m’avoir écouté en même temps que tous ceux qui étaient dans la salle, vous avez fait comme si de rien n’était, en ignorant complètement notre acte de plaidoyer en faveur de la couche la plus vulnérable de notre société. Maintenant, si vous ne nous restituez pas notre outil de travail, nous vous assignerons après votre règne, devant les juridictions compétentes pour crimes contre les malades mentaux errants.

Veuillez agréer, Excellence, l’expression de notre considération distinguée.

Le Président

Ansoumana DIONE