Des Chefs religieux de Touba veulent se racheter de la défaite du OUI…Ils créent un mouvement pour Macky

Des chefs religieux de la ville sainte de Touba ont fait leur mea culpa ce week end suite à la défaite du Oui dans la localité. Un mouvement dénommé « Mouvement Jotna » a été mis sur pied par Fadel Mbacké fils de Serigne Alioune Mbacké ancien Khalife de Daou Khoudoss. Selon le jeune marabout, l’opposition a tout simplement berné les habitants de la ville sainte y compris eux les chefs religieux. Ce n’est qu’après que le Oui l’a remporté dans le reste du pays notamment les autres localités religieuses qu’ils se sont rendu compte qu’ils ont commis une grosse erreur. D’ailleurs Fadel Mbacké a annoncé la mise en place de ce mouvement pour l’honneur de Touba puisqu’il ne peut pas concevoir que Touba perde son statut de faiseur de roi. Il appelle même l’opposition à venir présenter des excuses au Khalife pour avoir battu campagne en trompant les populations de Touba avec de fausses allégations. Le mouvement, enfin dit-il, va s’investir pour la reconquête de la ville sainte et des cités religieuses mourides que SMS a perdues lors du référendum.