Des cadres alertent Macky Sall sur le comportement ignoble des responsables de l’APR…Des signes d’une débâcle électorale

Ngor Faye, Coordonnateur du Mouvement Républicain pour l’Emergence des Parcelles Assainies (MRE/PA), prévient que si toutefois, des pratiques égocentriques et ethnocentriques continuent de miner le parti présidentiel alors, la défaite de son parti aux élections sera inévitable. Pour lui, les dirigeants de la CCR ne sont pas en phase avec les militants. « Au rythme où vont les choses, le Président Macky Sall risque d’avoir de mauvaises surprises lors des prochaines élections. La cause est à chercher parmi ses cadres qui ne travaillent pas du tout pour sa réélection. Actuellement, on accorde beaucoup de faveurs à des soi-disant cadres qu’on n’a jamais connus dans le parti avant 2012. Des gens qui n’ont jamais cru en Macky Sall et qui s’empressent, aujourd’hui, d’être au premier plan avec la bénédiction de leurs amis ou parents qui sont dans l’entourage présidentiel », fustige-t-il.
Faye dénonce l’arrogance de certains cadres qui participent, sans le savoir, à la défaite de l’Apr aux prochaines élections. « Certains cadres s’estiment si importants qu’ils ne daignent plus échanger avec les militants à la base qui les avaient accompagnés dans la quête du pouvoir. Ont-ils oublié ce fameux adage : « laisses mouton pisser, Tabaski arrive ». Les cadres sur qui Macky Sall compte pour se faire réélire ne jouent pas franc jeu, chacun travaille à faire sa propre promotion et celle de ses proches. Le critère de choix des privilégiés réside plutôt sur la proximité et non sur l’ancienneté ou le mérite. La communication téléphonique, n’en parlons pas, ce serait un miracle si on prend votre appel », dénonce M. Faye.