Depuis New York, Macky Sall suggère la mise en place d’un fonds mondial pour faciliter l’accès à l’eau

Macky Sall a suggéré, vendredi, à ses pairs des autres pays membres des Nations unies, de mettre en place un fonds mondial dédié à l’eau, pour faciliter l’accès d’un plus grand nombre de personnes à cette denrée. « Nous avons préconisé la mise en place d’un fonds mondial de l’eau », a dit Macky Sall sur la Rts1, en s’exprimant depuis New York où il a participé à un « panel de haut niveau sur l’eau », à l’invitation du Secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, et du président de la Banque mondiale, Jim Yong Kim. Avec un fonds mondial dédié à l’eau, les Etats devraient pouvoir « continuer à supporter les financements des besoins » en mettant en place des « ouvrages communs, des barrages hydrauliques, des barrages agricoles, des outils de navigation et tout ce qui peut transformer les cours d’eau en outils de coopération et de solidarité », a suggéré le président Sénégalais.

Il a cité l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (Omvs) – dont son pays est membre avec la Guinée, le Mali et la Mauritanie -, comme un bon exemple de coopération internationale dans le domaine de l’hydraulique. « Nous sommes 15 chefs d’Etat appelés à apporter une nouvelle réflexion sur la question de l’eau, en termes d’accès pour toutes les populations du monde », a-t-il dit à propos de ce « panel de haut niveau », organisé ce vendredi au siège des Nations unies. L’objectif de cette rencontre est d’arriver à « des politiques nouvelles à mettre en œuvre, au niveau mondial, afin que l’objectif de développement durable relatif à la disponibilité de l’eau en quantité suffisante et de qualité, l’ODD6, puisse être atteint », a expliqué Macky Sall.