Depuis le remaniement, les coupures d’électricité ont doublé…Macky est débordé par les gaffes de Senelec

C’est comme si la Senelec avait accéléré la cadence des coupures de courant depuis que Pape Dieng a été électrocuté lundi dernier. En effet, depuis 48 heures maintenant, les «xuy kamac» sont devenus le train quotidien de la Senelec. De jour comme de nuit, c’est véritablement la punition suprême que subissent les pauvres populations qui ne savent plus à quel saint (…élec) se vouer. Le pire, c’est quand ces coupures surviennent au petit matin, à l’heure du fameux, crucial et immanquable «xëd». Là, les gens, qui ne peuvent même pas voir plus loin que le bout de leur nez, sont obligés de tâtonner dans le noir pour pouvoir se mettre quelque chose sous la dent avant le fatidique «salatu» (dernier appel à la prière du matin marquant le début du jeûne). Comme quoi, il ne suffit pas simplement à SMS de court-circuiter un Pape Dieng pour mettre fin aux souffrances «électriques» des Sénégalais. C’est Mouhamadou Makhtar Cissé, nouveau Dg de Senelec, qui a du pain sur la planche.