Départ de Modou Diagne Fada de l’Assemblée : Ses partisans brandissent la carte du «Non»

A l’endroit de ceux qui considèrent que le président du Conseil départemental de Kebemer doit démissionner de son poste de député après avoir accepté son «exclusion» au Parti démocratique sénégalais (Pds), Mamadou Diallo, membre des réformateurs de cette formation politique, formule : «C’est vrai que Modou Diagne Fada a été élu sur la base de la liste coalition Sopi aux législatives de 2012. Mais il faut faire la part des choses parce que le député une fois élu n’est plus le représentant d’un parti politique, mais le député d’un peuple.» Selon M. Diallo, cité par le journal «Walf quotidien», Diagne Fada ne peut pas être frappé par la loi parce qu’il a été exclu du Pds. Son mandat, constate Mamadou Diallo, lui a été confié par les Sénégalais et il est en train de jouer «pleinement» son rôle de député à l’Assemblée nationale.

1 Comment

Les commentaires sont fermés.