Daouda Faye : « Macky ne doit pas être obnubilé par sa promesse…Si ça doit porter préjudice à l’intérêt général, il ne doit pas le faire »

El Hadj Daouda Faye dit Vava, président de l’association «Agir pour ne pas subir», s’est constitué en avocat du président de la République, Macky Sall, dans le débat autour la durée de son mandat. L’ancien ministre des Sports a déclaré en effet hier, jeudi 14 janvier, face à la presse et à l’occasion de ses sorties mensuelles, que Macky Sall peut avoir suffisamment de raisons de ne pas respecter sa promesse. «Il faut qu’on arrête de spéculer. Le Président a fait une déclaration avant et après son élection. Aujourd’hui, il ne faut pas qu’il soit obnubilé par cette déclaration, qu’il se dise qu’il doit le faire obligatoirement. Si ça doit porter préjudice à l’intérêt général, il ne doit pas le faire. S’il a des empêchements majeurs, et dire à cause de ceci ou cela, en énumérant et en motivant, il ne doit pas le faire parce que deux ans, ça passe vite. Cela ne vaut pas le coup», a déclaré El Hadj Daouda Faye Vava.
Estimant que le pays est aux arrêts depuis très longtemps, il a lancé un appel au travail. «Ce pays-là est aux arrêts depuis très longtemps. Les gens ne travaillent plus. On ne parle que de ça. Il va faire «Wax waxeet», il va faire ceci. Pour moi, il faut aller très rapidement à l’essentiel. On laisse le statu quo, on va faire la jurisprudence Abdou Diouf et Abdoulaye Wade qui avaient dit que le mandat passe à cinq ans mais le mandat en cours n’est pas concerné», a-t-il signalé. Et de poursuivre : «On spécule, tout le monde parle mais en fait, c’est celui qui avait promis qui peut dire s’il veut le faire ou pourquoi il ne veut pas le faire. Et s’il ne veut pas le faire, il a suffisamment de raisons».

1 Comment

  1. LA RÉDUCTION DU MANDAT ACTUEL EST INÉLUCTABLE.
    AUCUN JURISTE, AUCUNE PROPAGANDE, AUCUN CONSTITUTIONNALISTES NE POURRA SAUVER MACKY.

Les commentaires sont fermés.