Daouda Diallo prévient : « Si les terroristes venaient, nous sommes prêts car on a fait des exercices similaires »

Au sortir hier de la réunion préparatoire sur le Magal de Touba, le ministre de l’Intérieur a évoqué la menace terroriste qui pèserait sur le Sénégal selon le magazine Jeune Afrique. ‘’Le journal ne nous apprend rien. La question sécuritaire est prise très au sérieux. Nous mettons l’accent sur la prévention pour que le mal ne vienne pas. Même s’il venait, nous sommes prêts car on a fait des exercices similaires’’, a déclaré Abdoulaye Daouda Diallo. Concernant l’amalgame fait entre l’islam et le terrorisme, il soutient que ce n’est pas une question de religion car nous sommes tous des musulmans. Quant à la sécurisation de nos frontières, il reconnaît que c’est une question difficile à résoudre tout en réaffirmant la détermination de l’Etat à protéger les citoyens. ‘’Nous vivons dans l’espace CEDEAO qui consacre la libre circulation des personnes et de leurs biens, mais nous sommes vigilants’’, a-t-il conclu.

2 Comments

  1. Terroriser par la répétition du refrain « Terrorisme – Terroristes », voilà l’objectif. Il ne faut que les sénégalais oublient que la campagne de Feu et Sang de 2012 c’était aussi une terreur. Alioune Tine parle d’un « harcèlement » du pouvoir d’alors. Chacun est libre de choisir ses mots pour qualifier un fait. Ce qui est constant, c’est que « terreur » ou « harcèlement », cela nous a valu 14 morts (B. Diaz parle de 20 morts).
    Cette « terreur » ou « harcèlement » a eu son résultat désiré: le départ de Wade et l’arrivée des légionnaires au pouvoir. Faut-il alors abandonner la « terreur » ou « harcèlement » ? Faut-il changer une stratégie qui gagne ?
    Mes parents Poulars connaissent ce qu’ils appellent « gideede », c’est à dire atteindre un niveau de peur tel qu’on perde le pouvoir de fuir.
    En voici un exemple:
    https://youtu.be/2nSI7D2Pg1E
    Avant ce niveau de peur, il y a un autre qui fait perdre la faculté de réfléchir, un niveau qui fait perdre la raison. Ce qui fait de la victime un manipulable entre les mains de l’auteur de la terreur. Actuellement la terreur médiatique est lancée au Sénégal pour atteindre ce niveau dans la population. Si tel n’était pas le but, il n’y aurait aucune raison de chanter chaque jour « terrorisme », d’autant que cela détruit même l’efficacité des services de sécurité et de renseignement. Nos médias les ont annoncés partout, informant ainsi les éventuels terroristes. C’est dire.

  2. Le malheur des populations africaines, c’est d’être dirigés par des gens qui ne voient pas plus loin que le bout de leurs nez, ou qui sont dirigés du bout de nez (c’est pareil). En ce moment nous nous laissons entraîner par la manipulation de ce dernier attentat de Paris. Manipulés parce que jamais tout ne nous sera dit, et rien ne sera dit comme cela est.
    Je rappelle que la plus grande manipulation jamais connue de l’histoire du monde a été réalisée par l’état français lors des attentats de Charlie. Jamais dans l’histoire du monde on n’a connu de cas d’un homme assassiné et à qui on fabrique une nouvelle « épouse » pour être la seule qui sera interrogée par les médias, en ignorant totalement celle avec laquelle il a vécu jusqu’à l’assassinat.
    http://www.closermag.fr/people/people-francais/exclu-closer-charb-les-revelations-de-valerie-m-sa-vraie-compagne-518056
    Pendant que nous nous laissons manipuler par ce nouveau assassinat, les peuples occidentaux en sont à la phase finale de lecture et compréhension des précédentes manipulations qui ont permis des assassinats de masse.
    Et c’est pour atténuer les effets de la vague de compréhension qui monte que Tony Blair trouve des journalistes amis pour une presque auto-interview pour lâcher des morceaux d’aveux suivis d’excuses d’avoir tuer 1 000 000 de personnes par erreur. C’est pour atténuer les effets de cette vague de compréhension des peuples, qui monte, qui monte, qu’un Bush Père sort son livre mémoire pour laver son fils Bush Junior, à grande eau, sur le 11 Septembre et la guerre d’Irak. Et comment ? Bush Père a dit tout simplement que son fils a subi l’influence maléfique des Dick Cheney et Rumseld.
    https://interetpourtous.wordpress.com/2015/11/11/sauve-qui-peut-bush-pere-balance-sur-bush-fils-sur-dick-cheney-et-donald-rumsfeld/
    http://www.letemps.ch/monde/2015/11/05/fustigeant-cheney-rumsfeld-george-bush-pere-rappelle-desastre-fut-invasion-irak
    Les peuples occidentaux, donc, se réveillent et poussent leurs criminels aux demi-aveux. Mais nous, comme des damnés de la terre, il nous faut suivre leurs pas jusqu’au point où ils se sont cassés la gueule, y casser notre gueule aussi pour les suivre encore.
    N’est-il pas plus intelligent de comprendre dés à présent, puisque nous les voyons se casser la gueule, qu’il vaut mieux nepas suivre leurs pas de diabolisation de catégorie d’humains pour des buts politiques ou géopolitiques ?

Les commentaires sont fermés.