Crise de l’APR France…Le consul Amadou Diallo accusé par les…Apéristes

L’Alliance pour la République (Apr) est en léthargie en France. La formation marron-beige n’est pas gérée par le coordonnateur nommé par le Président Macky Sall, mais plutôt par le consul général à Paris. Dr Souleymane Diallo, secrétaire administratif de l’Apr de la section des Amandiers a fustigé la formation du président en France dans un  entretien avec nos confrères de l’AS :

«L’Alliance pour la République de France est à l’image du parti au Sénégal. C’est triste, mais c’est un parti divisé, à la limite clanique. Le coordonnateur du parti nommé par le Président Macky Sall ne gère rien du tout parce qu’il n’a pas les moyens et le pouvoir. Ceux qui décident sont à Dakar. Tout tourne autour du Consul général à Paris qui, au lieu de s’occuper des problèmes des Sénégalais, s’occupe du parti. D’ailleurs, c’est lui qui tire les ficelles. En plus, c’est la section de Mantes-La-Jolie qui est favorisée par le ministre Mamadou Talla. Il y a beaucoup de frustrations dans le parti en France. Plusieurs sections sont en léthargie parce qu’elles n’ont pas de soutien.

Pourtant depuis 2008, on  cotisait pour la campagne présidentielle. On continue de cotiser encore pour le parti. Même pour les aides et soutiens, on les distribue par affinité géographique. Ce qui n’est pas normal. Si cela ne change pas, ce sera catastrophique parce que nous allons vers des élections». «Les responsables du parti en France sont à l’image de ceux qui sont au Sénégal qui croient que tout va bien. Ils se trompent. Il faut que le Président Macky Sall écoute la base. Les militants sont découragés. En plus, les responsables ont déserté les foyers pour aller dans les salons et cafés. Car on ne veut plus les voir dans les foyers parce que les promesses ne sont pas respectées. Donc, ils ne peuvent plus retourner vers les militants. Il faut que le parti se réveille. Le problème est profond. Le parti est menacé parce que nous avons perdu beaucoup de terrain».

«Il y a un risque de voir des listes  parallèles au sein de l’Apr aux prochaines élections législatives. Il y a de fortes probabilités que des apéristes créent des listes parce qu’ils ne sont pas d’accord avec la manière dont le parti est géré, ainsi que le choix des responsables. Donc, on va se battre à l’intérieur du parti. Je sais qu’on dira au président de la République que tout est rose alors qu’à l’arrivée, cela va se vérifier. Et puis, il y a un problème de communication aussi bien dans le gouvernement que dans le parti. Les citoyens ont besoin d’être informés. Il faut qu’on revienne à la raison».

3 Comments

  1. Souleymane Diallo tu n es pas fatigué de dire les mêmes choses???
    ca fait des années que tu radotes
    Le président sait tout ca et si je me souviens bien il vous a recu vous lui avez dit déjà tout ca
    un moment donné il faut arrêter quoi ça ne sert absolument a rien a rien du tout
    faites comme tout le monde observez. la masse silencieuse est la et bien laaaa
    trop de paroles tue la parole. on ne doit parler qu une FOIS
    un conseil: Reste chez toi et laisse les gérer comment ils veulent
    Parfois le silence est d or

  2. Le président doit l’envoyer ailleurs qu’en France.Il ne travaille pas pour les sénégalais. Si l’apr ne fonctionne c’est à cause de Diallo Beauvais ou Mauvais. Ce chômeur invétéré il y a quatre ans. Si rien ne marche pour le président à cause de cet énergumène . Dehors Diallo mauvais.

Les commentaires sont fermés.