Comment Abdoulaye Daouda Diallo peut-il organiser les élections en était ministre et maire APR ? c’est un danger !

Peut-on organiser au Sénégal des élections régulières et transparentes avec un ministre de l’Intérieur appartenant au pouvoir en place ? Apparemment, la question ne semble pas se poser pour une bonne partie de l’opposition politique qui réclame vaille que vaille la nomination d’une personnalité neutre pour organiser les élections à venir, notamment la présidentielle de 2017. Peut-on d’ailleurs lui en tenir rigueur quand on sait qu’au Sénégal, les deux seules alternances politiques à la tête de l’Etat (2000 et 2012) ont été pilotées par deux «Monsieur Elections» indépendants. En l’occurrence, le Général Lamine Cissé et l’Inspecteur d’Etat Cheikh Guèye ? En tout cas, à moins d’une année de la prochaine présidentielle, cette question d’une personnalité neutre pour organiser le processus électoral divise de plus en plus la classe politique comme les analystes du sérail. Quand bien même la nécessité du consensus, pour booster le jeu démocratique, s’impose de plus en plus à tous !
Sud Quotidien