Cissé Lô: « Cheikh Kante doit être audité, il ne peut distribuer des millions sans qu’on sache d’où il tire sa fortune»

À la Suite de l’annonce de la plainte du directeur général du Port autonome de Dakar, le vice-président de l’Assemblée nationale a tenu à réagir. Comme à son habitude, « El pistolero » n’a pas reculé d’un iota. Il s’est montré inflexible une nouvelle fois dans ses déclarations contre le Pr Cheikh Kanté avec qui il partage, rappelons-le, le même parti. Joint au téléphone par nos confrères de « L’Observateur’, Cissé Lô est en effet resté constant sur ses propos jugés diffamatoires et en a même remis une couche.
« J’attends qu’il m’envoie une citation directe. Je persiste et signe qu’il est venu, avec sa femme, pleurer devant moi, pour être nommé à la direction du Port de Dakar. Qu’ils prennent l’avocat du diable. Je l’ai aidé pour qu’il soit là où il est aujourd’hui, il me doit une fière chandelle. C’est cela, la vérité », soutient le vice-président de l’assemblée. Non content, le responsable de l’Apr à Touba enfonce le clou et déclare: « il est venu me voir au café de Rome, je l’ai foutu dehors. Je l’ai renvoyé comme un malpropre, il courait. Il y avait au moins dix témoins ». Pour finir, Moustapha Cissé Lô a demandé à ce qu’un œil attentif soit jeté aux comptes du Port: « je demande l’audit de la gestion du Port autonome de Dakar de Cheikh Kanté. Parce qu’il ne peut pas continuer à distribuer, au quotidien, des dizaines de millions de francs CFA, sans qu’on en sache d’où il tire sa fortune. Ça doit être clair dans la tête des Sénégalais ». À la guerre donc comme à la guerre…