«Chassé» de la capitale du mouridisme : Moustapha Cissé Lô «officialise» son militantisme à la Patte d’oie

C’est maintenant officiel. Moustapha Cissé Lô a tourné la page de Touba. Il milite désormais à la Patte d’oie. Après avoir tourné la page de Touba, capitale du mouridisme où il est fortement contesté par ses camarades de parti qui dénoncent son comportement, le député Cissé Lô a acté, hier, le transfert de ses activités politiques au niveau de ladite commune.

Accompagné de ses proches et du député Marie Thérèse Aïda Seck Paye, le président du Parlement de la Cedeao a transféré sa carte d’électeur dans le bureau de la commission d’inscription de ladite localité. Sur les colonnes du journal «Walf quotidien», le député détaille : «La page de Touba est terminée. Je n’ai plus rien à y trouver sur le plan politique. Quand ils vont investir leurs députés, je n’en ferai pas partie. Je ne fais plus partie des responsables de Mbacké et de Touba. Et personne ne pourra plus me dire quelque chose.»

Conscient que son transfert fait grincer des dents dans la commune, le député appelle à l’unité. «On est venu ici par militantisme et non pour un poste ou pour une investiture. C’est le Président qui m’a instruit de venir militer ici. Je vais donc essayer d’apporter une touche nouvelle. Je suis là pour massifier le parti derrière le Président Macky Sall», a-t-il lancé.