Ces apéristes qui sont contre la réduction du mandat de Macky : Youssou Touré, Farba Ngom…

Ils sont légion, ces responsables au sein de l’Apr, à militer pour l’achèvement du mandat de 07 ans en cours, même s’ils n’occupent pas les devants de la scène médiatique. Au contraire du secrétaire d’Etat en charge de l’Alphabétisation et des langues nationales, ancien patron du réseau des enseignants de l’Apr. Foncièrement contre la réduction du mandat présidentiel, Youssou Touré est lui aussi convaincu qu’un tel acte violerait la Charte fondamentale. « L’appliquer en l’état serait violer la Constitution. Il faut faire la part des choses entre la volonté politique du Président et les limites de la loi. Personne n’est au dessus de la Constitution. Donc, il appartient aux constitutionnalistes d’éclairer notre lanterne sur la question en nous édifiant sur l’applicabilité ou non de cette réduction au présent mandat. Le cas échéant, nous nous plions à cette décision, qui est une première mondiale. En tout état de cause, nous devons veiller à ce que l’esprit et la lettre de la Constitution soient respectées », déclarait-il devant la presse.

Que dire par ailleurs du député Farba Ngom et du 1er Questeur de l’Assemblée Nationale Daouda Dia, par ailleurs partisans de la première heure de Macky Sall dans sa quête du pouvoir. Alors que le premier s’engageait publiquement à mobiliser les populations pour dire non au référendum sur la réduction du mandat présidentiel, le second a fait part hier seulement, à un site en ligne, de son opposition contre la volonté de Macky Sall d’écourter son mandat en cours au nom d’une quelconque promesse électorale. Arguant de la justesse des actions du chef de l’Etat, dans les terroirs et au bénéfice des populations, il avait affirmé sans ambages : «Ce n’est donc pas nous qui allons demander au Président de réduire son mandat ».