Caillassage du cortège du Ministre de la jeunesse…L’APR présente ses excuses et plaide pour la relaxe des 11 jeunes

Au lendemain des violentes manifestations ayant abouti à l’interpellation de plus d’une dizaine de jeunes de Diannamalary impliqués dans le caillas sage du cortège du Ministre de la jeunesse des jeunes de l’alliance pour la république de Macky Sall affichent leur mea culpa.
Face à la presse. Mamadou Saliou Barry le chef de cabinet du président du conseil départemental de Sédhiou et coordonnateur communal et départemental des jeunes Apéristes contrairement à ce que soupçonne Mame Mbaye Niang, nie toute « manipulation politicienne et sollicitent la clémence de l’administration judiciaire ».
« Je pense que ce qui s’est passé à Diannah Malary est à regretter dans la mesure où c’est un ministre de la République qui, dans le cadre des missions qui lui sont assignées déroulait un programme décidé par l’Etat sénégalais ».Mamadou Saliou Barry de condamner.
« S’il en est ainsi, s’en prendre à son cortège ne peut qu’être déploré par tout républicain et quel que soit le bord où il se situe .Maintenant il est légitime de faire des revendications mais il faut surtout revoir les formats pour ne pas verser dans des violences inutiles et regrettables.» Toutefois Mamadou Saliou Barry trouve légitime la revendication des jeunnes. « Diannah Malary mérite d’avoir l’électricité et beaucoup d’éléments militent en faveur de l’implantation de hautes tensions pour desservir non seulement Diannah mais aussi toute les zones ».Se fiant aux promesses des autorités le jeune Apériste se dit optimiste.
« Pour cette question, je pense que les autorités compétentes sont en train d’opérer des efforts remarquables. L’ex-ministre de l’énergie était même dans la zone pour la question. Je sais également que le président du conseil départemental avait pris l’initiative de rencontrer le ministre de l’énergie qui décidé de donner à Diannabah un groupe électrogène qui sera disponibles dans les meilleurs délais. »,
Faisant allusion à la réalisation entrant dans le cadre du Progamme des Domaines agricoles communautaire (PRODAC) « En effet, la visite du ministre a prouvé dans une très large mesure que Sédhiou est en train de jouer sa partition pour l’atteinte des objectifs d’autosuffisance assignés par le président de la République.
Les DAC constituent une preuve tangible si besoin en était que le volet agricole qui constitue l’AXE 1 du PSE est bien en marche ici. LES DAC de sédhiou font partie des 150 fermes agricoles intégrées projetées par le PSE. Et je prends les journalistes que vous êtes comme témoins que la vision du Président de la République est traduite en acte concret ici. Nous avons rencontrés des jeunes déterminés et dévoués et qui ont à cœur de faire des résultats au profit de la consommation nationale et/ou de leur propre prise en charge.
De ce point de vue, les autres jeunes qui perçoivent l’Europe comme un eldorado font des mirages dans la mesure où ce qu’ils vont chercher en risquant leur vie se trouve ici. Ce que nous avions vu pendant les tournées montrent que Sédhiou a un eldorado. Il suffit seulement de s’investir dans les DAC.
Toutes raisons qui font que nous lançons un appel à nos camarades jeunes pour qu’ils arrêtent de braver la mer. Pire, ils laissent derrière eux des milliards pour risquer leur vie pour d’hypothétiques millions que leur envoient les mirages de l’Europe »
Sanoussy Dia à Sédhiou pour Xibaaru.com