Bokk Gis Gis de Pape Diop n’a jamais été saisi pour une rencontre avec le président Macky Sall

Abdoulaye Seck porte-parole de Bokk Gisd Gis : «Le bilan de Macky, en termes de dialogue, n’a pas d’actif »

Nous, au niveau de Bokk Gis Gis, nous n’avons jamais été officiellement saisis pour une quelconque rencontre avec la mouvance présidentielle ou le président de la République. Dans un régime normal de démocratie, les gens peuvent avoir des différences d’opinons et d’idéologies mais pour l’intérêt supérieur de la Nation, toutes les franges et composantes de la Nation doivent se rencontrer souvent pour échanger et harmoniser sur des questions d’ordre national….Mais, nous n’avons jamais été conviés à une quelconque rencontre avec le président de la République, sinon à la rencontre de l’Acte III, alors que les dés étaient déjà jetés. Ils avaient déjà fait passer le projet à l’Assemblée nationale et ils appellent les partis à la dernière minute pour dire qu’on vous convie à une rencontre…Même avant le référendum, tout le monde pensait qu’il y avait besoin de dialogue. Le dialogue était sur les points essentiels de la démocratie. C’était sur des questions d’ordre supranational, et qui intéressent toute la Nation. Parce qu’en vérité, si on prend secteur par secteur, il y a des blocages, que ce soit au niveau de l’éducation, de la démocratie, la minorité ne parvient pas à s’exprimer. Et ça, ce sont des acquis, des droits. Nous, en tant que minorité, nous n’accepterons jamais que nos droits continuent à être bafoués, qu’on nous prive de nos droits les plus essentiels. Sur les questions de la démocratie et d’ordre social, je crois qu’il n’y a pas de dialogue. C’est en fait des portes ouvertes à toutes sortes de dérives, de résistance, et de difficultés de mise en œuvre des politiques publiques du gouvernement. Je pense qu’il faudrait un dialogue sincère qui inclurait, au delà des partis politiques, toutes les couches sociales. Il y a une crise latente au Sénégal. Si je devais noter le président Macky Sall sur son bilan concernant le dialogue, j’allais lui donner 2/20.