Bignona: le PDS de Sindian veut garder jalousement l’héritage laissé par Oumar Lamine Badji

Ceux qui pensent que le PDS est mort dans le département de Bignona notamment dans le Fogny peuvent vite déchanter. Le penser même est une aberration selon les responsables locaux du parti démocratique sénégalais. A en croire Saliou Sagna, membre du comité directeur et responsable PDS au niveau de la commune de Sindian par ailleurs membre de fédération nationale des cadre libéraux et coordonnateur national de la plateforme des enseignants libéraux et démocrates,  » le PDS est plus que jamais vivant dans le Fogny ». Pour lui, le parti de Wade peut pourrir partout au Sénégal sauf chez Oumar Lamine Badji, ancien Président du conseil régional de Ziguinchor et parrain de la permanence nationale du PDS. En mission de remobilisation et d’animation de leur formation politique, les libéraux, sous la conduite de Saliou Sagna, ont indiqué que « la case implantée par Oumar Lamine Badji sera bien gardée ne serait-ce que pour la mémoire de ce combattant infatigable et faillant défenseur des valeurs cardinales du libéralisme et du PDS. » Ces libéraux de Sindian sont convaincus que l’avenir du Sénégal est entre les mains du PDS et de son candidat Karim Wade. « Personne ne pourra empêcher à Karim Wade d’être candidat en 2019″ a déclaré Saliou Sagna qui annonce le slogan  » de la prison au palais ». En plus de persuader les populations que le PDS est l’avenir du pays, les libéraux font, partout où ils passent, le procès du régime en place. Le tableau présenté aux populations est peu reluisant. Ils ont mis l’accent sur « l’amateurisme et l’incompétence du régime de Macky et son manque de vision ajouté à la méconnaissance des aspirations des populations locales » pour eux, les problèmes du Fogny et de la Casamance sont bien connus de Karim Wade qui les a déjà inscrits dans son programme de développement du Sénégal. Entre autres préoccupations, la réalisation du vieux projet de constructions d’un aéroport à Tobor, non loin de Bignona ou encore la construction du port de Kafountine. Par conséquent, Saliou Sagna invite les Casamançais et en particulier les populations du Fogny notamment les jeunes à rejoindre la groupe qui tient la flamme de l’espoir et d’un Sénégal prospère.

L.BADIANE pour Xibaaru.com