Benno Siggil Sénégal : Ils ne parlent plus de traque mais de reddition des comptes

La coalition Benno Siggil Senegaal a tenu, hier, une conférence de presse au cours de laquelle elle a invité le pouvoir à poursuivre la reddition des comptes, l’assainissement et la moralisation de la gestion des deniers publics et le respect de l’Etat de droit. Évoquant le dialogue et l’impôt non reversé par l’Assemblée nationale, Bss n’a pas manqué de tirer sur Idrissa Seck et sur Ousmane Sonko, selon La Tribune.

Contrairement aux autres souteneurs du Président Macky Sall qui cautionnent la libération de Karim Wade à travers une grâce présidentielle ou une liberté conditionnelle, la coalition Benno Siggil Senegaal dit ne pas faire de fixation sur le cas Wade fils. Pour les compagnons de Moustapha Niasse, qui ont tenu une conférence de presse, hier, dans les locaux de leur siège sis à Sacré Cœur, « le plus important, c’est de poursuivre la reddition des comptes. Ils estiment ainsi que le plus important est de saisir l’occasion du dialogue pour mettre au devant les véritables préoccupations des Sénégalais que sont, entre autres, l’impérieuse nécessité de la reddition des comptes, quelles que soient les personnes concernées et leur appartenance politique, la poursuite de l’assainissement et de la moralisation de la gestion des deniers publics et le respect scrupuleux de l’Etat de droit ».

 

1 Comment

Les commentaires sont fermés.