Benno Bokk Yaakar va-t-il accompagner Macky aux élections de 2017 ? La coalition présidentielle vit ses dernières heures

Le Président Macky Sall pourrait-il compter sur Benno Bokk Yakaar (Bby) pour être réélu en 2017 comme ce fut le cas en 2012 ?
Rien n’est moins sûr quand on sait que la structure, oblitérée par de nombreux départs et minée par des contradictions internes dans les coalitions et les partis politiques, n’est devenue que l’ombre d’elle-même. Macky semble l’avoir compris lui qui annonce une nouvelle alliance.
La polémique entre les élus de l’Alliance pour la République (Apr) et les proches de Khalifa Sall, Maire de Dakar à propos de l’élection de ce dernier à la tête de Cités gouvernements locaux unis de l’Afrique (Cglua), est une preuve de plus de la fragilité de Benno Bokk Yakaar (Bby), la coalition qui a porté le président Macky Sall au pouvoir. Un vrai mariage de raison pour venir à bout de Me Abdoulaye Wade dont la candidature à un troisième mandat était très contestée. Un mariage qui a été mis à rude épreuve lors des locales de juin 2014 et qui continue a montré ses limites au-delà même des frontières nationales. Car, c’est en Afrique du Sud ou se tenaient les assises de Cglua que, selon les partisans de Khalifa Sall, les maires de l’Apr se seraient désolidarisés sans pour autant influer sur le cours des choses étant entendu qu’ils n’étaient pas eux-mêmes électeurs. Le satisfecit de Macky Sall qui a salué « l’élan unitaire qui a permis à l’édile de Dakar de rempiler à la tête de Cglu-A » n’a pas empêché Moussa Taye, un proche de Khalifa Sall de dénoncer une tentative de tromper l’opinion en mettant en avant une fausse unité qui s’est traduite par la tentative, selon lui, de saboter la candidature de leur mentor.
Devrions-nous nous en étonner ? Absolument pas. Les locales de 2014 avaient déjà mis en évidence les nombreuses contradictions qui oblitèrent une coalition de circonstance, née dans des conditions historiques données et dont la survie n’était pas forcement prévue.
En effet, les candidats socialistes Aissata Tall Sall à Podor, Cheikh Seck à Ndindi, Alioune Ndoye à Dakar Plateau pour ne citer que ceux-là ont été traités en véritables adversaires par des alliés de l’Apr alors qu’ils se partagent Bby…Lire la suite sur ce lien http://www.rewmi.com/coalition-au-pouvoir-benno-bokk-yakaar-nest-devenu-que-lombre-de-lui-meme.html

1 Comment

  1. Merci Xibaaru pour cette façon très honnête et très professionnelle de révéler vos sources. Cela vous grandit encore sans rien enlever au mérite de Rewmi Quotidien

Les commentaires sont fermés.