Becaye, le nouveau mange-mil du Palais chante les louanges de Macky et va plus loin que les apéristes

Bécaye Diop à qui le Président Macky Sall a souhaité la bienvenue dans la mouvance présidentielle n’a pas mis de temps pour annoncer la couleur. Aussitôt arrivé, aussitôt il a cherché à marquer les esprits. Et pour y parvenir, l’auteur de «Fi Moko Yor», ressort le mandat du chef de l’État. Et, pour Bécaye Diop, Macky Sall a prêté serment pour faire un mandat de sept ans et par conséquent, il ne devrait pas penser à le réduire au risque de violer la Constitution. Une déclaration qui lui a valu des applaudissements nourris. Qui disait que le Président avait clos le débat en demandant à ses partisans de ne plus revenir sur le sujet ? En tout cas, de plus en plus, il est devenu nuancé. Et maintenant qu’il a désormais le théoricien du septennat, Oumar Youm, comme directeur de cabinet, il y a de quoi craindre un «wax waxeet».