Bavure policière…Deux blessés graves : le régime de Macky mate encore les étudiants

Sous le régime actuel incarné par le Président Macky Sall, les forces de l’ordre de n’hésitent pas, souvent, à ouvrir le feu sur des manifestants pacifiques. Hier, les étudiants au concours d’entrée à la Faculté des sciences et techniques de l’éducation et de la formation (Fastef), qui réclamaient la publication des résultats de la session 2015-2016 dudit concours, ont été «violemment» maté par les policiers. Selon le quotidien «Walfadjiri», ces derniers ont blessé deux apprenants. «Ils ont touché deux de nos camarades. L’un a été atteint à la tête par une grenade. Et il a perdu beaucoup de sang. Il est resté longtemps aux urgences. L’autre étudiant a été, lui aussi, touché à la main gauche mais il y a eu plus de peur que de mal», raconte Cheikh Bamba Diop, coordonnateur des manifestants.

Pour rappel, sans aucune explication ni concertation avec les candidats qui ont fait le cours, l’Etat a pris la décision d’annuler cette session. Et plus de 17 000 candidats s’étaient inscrits.