Barthélémy Dias retourne au tribunal pour destruction de biens d’autrui…On lui réclame 700 millions

L’affaire opposant des régies publicitaires au maire socialiste Barthélémy Dias revient à nouveau aujourd’hui à la barre du tribunal correctionnel de Dakar. A moins que le dossier ne soit encore renvoyé, le maire de Sicap-Mermoz-Sacré Cœur, Barthélémy Dias, devra répondre des faits d’association de malfaiteurs, destruction de biens appartenant à autrui et vol. Les plaignants lui reprochent d’avoir détruit des panneaux publicitaires installés par des régies publicitaires. Il avait détruit lesdits panneaux, sous le prétexte que les plaignants refusaient de payer des taxes à sa mairie. Furieux contre le maire socialiste, les victimes ont porté plainte devant le procureur de la République. Face au refus de Barthélémy Dias de déférer à la convocation sous le prétexte qu’il jouit d’une immunité parlementaire, les plaignants lui ont servi une citation directe. Ce qui fait que le maire socialiste n’a jamais comparu jusque-là. Qu’il comparaisse ou pas, les parties civiles lui réclament la somme de 700 000 000 de F CFA au titre de dommages et intérêts. Soit, 500 000 000 F pour le préjudice matériel et 200 000 000 F pour le préjudice d’image ainsi que le franc symbolique pour le préjudice moral.