Barthélémy Dias en «guerre» contre de «gros de bonnets de la justice»…Il arrête les travaux des magistrats

Il l’a promis, il l’a fait. C’est hier, vers les coups de 15heures, que le maire de la commune de Mermoz-Sacré-Cœur a effectué une descente sur le site de 3 hectares à Sotrac-Mermoz pour procéder à l’arrêt des travaux de construction. Selon Barthelemy Dias, les travaux en question concernent des terrains cédés à de gros bonnets, en particulier des cadres de la justice, dont les procureurs Ousmane Diagne et Bakhoum. Les autorités municipales reprochent à ces derniers une «illégalité» puisque, avancent-elles, ils n’ont pas de papiers.

«Nous sommes venus, accompagnés du maire de la commune Barthelemy Dias, pour procéder à l’arrêt des travaux de construction sur le site parce qu’ils ne disposent pas d’autorisation de construire », raconte Moustapha Wade, responsable du service de la voierie de Mermoz-Sacré-Cœur. Et, face à l’ «entêtement» de ces personnes, Barthelemy Dias promet de les traduire en justice pour occupation illégale de terrain. Sur le terrain, les services techniques ont saisi le matériel de construction trouvé sur place.

Il faut relever également que certains propriétaires des ces parcelles ont déjà pris les devants. Ils ont effectué une descente sur le terrain avec un huissier pour constater, avant de menacer de décerner une citation au maire sur son acte posé.