Barthélémy Dias dénonce un complot politique contre les maires proches de Khalifa sall

«Un complot politique qui ne dit pas son nom». Voilà comment Barthélemy Dias qualifie la convocation, aujourd’hui, du maire de Dakar-Plateau, Alioune Ndoye, à la Sûreté urbaine.
S’achemine-t-on vers une guerre sans merci entre les maires de «Taxawu Dakar» et les autorités gouvernementales ? Toujours est-il qu’après Barthélemy Dias, maire de Mermoz-Sacré-Cœur, c’est autour de son collègue et camarade socialiste, Alioune Ndoye, de Dakar-Plateau, qui est en train d’être entendu en ce moment même dans les locaux de la Sûreté urbaine de Dakar.
La convocation du chef de file des cadres du Parti socialiste (Ps) découle de son différend avec les marchands ambulants de Petersen, qui avait été émaillé par des incidents.
Pour Barthélemy Dias, cette convocation a des relents politiques. «Je m’en désole, comme la plupart des Sénégalais, épris de droit. Il s’agit, aujourd’hui, d’une tentative d’intimidation, il s’agit d’un complot politique qui ne dit pas son nom. Nous voyons que nous avons en face de nous des individus qui ont décidé de s’entêter. Nous avons décidé de réagir, parce que nous avons considéré que nous sommes dans le cadre de l’administration, et que, dans le cadre de l’administration, cette plainte ne peut aucunement être recevable», a asséné, le maire de Mermoz-Sacré-Cœur, sur les ondes de la Rfm.