Barthélémy Dias confirme avoir détruit les panneaux publicitaires de sa commune

Barthélémy Dias ne démords pas face aux régies publicitaires. Après plusieurs renvois, le tribunal correctionnel de Dakar a retenu l’affaire de la destruction des panneaux publicitaires dans la commune de Mermoz Sacré-Cœur. Barth qui était le seul à comparaître, a réfuté les accusations portées contre lui, rapporte L’Enquête. J’ai détruit des supports de détournement de deniers publics implantés illégalement sur mon périmètre communal.

Dans son argumentaire, il a souligné que les régies ont refusé de payer la taxe d’entrée. Il explique avoir agi en sa qualité de maire et fait exécuter une délibération du Conseil municipal approuvée par le représentant de l’Etat. J’ai donné des instructions pour qu’on les détruise et avant cela des sommations en bonne et due forme ont été envoyées, a indiqué le maire. Barthélémy Dias s est désolé du fait que certains des plaignants se soient retournés pour venir négocier avec la municipalité. Une bonne dizaine de ces régies ont payé 10 millions. Elles reconnaissent que le taux était dérisoire et sont prêtes à payer un taux de 80%, a-t-il déclaré devant le juge correctionnel.