Baldé contre Macky : « Que tout le monde prie…Ce n’est pas une guerre…Ce sont des terroristes »

L’envoi de 2100 militaires sénégalais suscite toujours la polémique dans le landerneau politique. Et c’est autour du président de l’Union des centristes du Sénégal (Ucs) de se joindre à ce concert de critiques contre cette décision du président de la République.
Pour Abdoulaye Baldé, Macky Sall devait se concerter avec toutes les forces vives de la nation avant de prendre une telle décision.
« En tant qu’ancien ministre des Forces armées, quand on va dans un conflit comme celui-ci, il faut d’abord examiner les forces en présence et analyser la nature du conflit », souligne le maire de Ziguinchor sur la RFM.
« Si j’étais chef d’Etat, conseille-t-il, j’allais d’abord, avant de prendre une décision aussi importante, appeler les acteurs politiques, les leaders d’opinion, les chefs religieux pour de larges concertations ».
Mais, se désole-t-il, « le vin est tiré, il faut le boire. Que tout le monde prie. Je pense qu’ils vont amener des forces aguerries, parce que ce n’est pas une guerre conventionnelle, ce sont des terroristes… ».