Baldé a des adversaires pour le HCCT…Ses anciens compagnons le défient

La coalition Benno Bokk Yaakaar consciente certainement de sa minorité en termes de conseillers dans le département s’est déclarée non-partante aux élections du Haut conseil des collectivités territoriales dans le département de Ziguinchor laissant le champ libre à l’Union des Centristes du Sénégal (UCS). Le parti d’Abdoulaye Baldé qui fait face à une fronde de centristes qui se démarquent de leur mentor en créant une liste sous la bannière de la coalition pour l’Emergence  du département de Ziguinchor montée par le 3e adjoint au maire, le docteur George Mansaly. Entre tractations et combinaisons, le choix des membres du HCCT ravive le débat politique à Ziguinchor.

Quasi seule en course pour l’élection des membres du Haut conseil des collectivités territoriales (après le désistement de la coalition Bennoo Bokk Yaakaar), l’Union des Centristes du Sénégal connait des frictions en son sein.

Le Président des centristes qui fait face à une « rébellion » dans son parti depuis les dernières consultations référendaires est encore défié par certains de ses partisans qui ont décidé de déposer une liste parallèle sous la bannière d’une coalition dénommée Coalition pour l’Emergence du Département de Ziguinchor (CDZ). Une structure montée par le docteur Georges Mansaly, 3ème adjoint au maire de Ziguinchor et ex-coordonnateur communal de l’UCS à Ziguinchor et qui regroupe certains adjoints aux maires de la commune de Ziguinchor et des conseillers.

Par là, on note une véritable division aux allures de défiance au sein de cette formation politique minée par quelques dissensions au lendemain des dernières élections référendaires. Même si l’UCS peut se prévaloir d’une majorité de conseillers, après son écrasante victoires aux dernières locales, force est de constater que les dissensions et autres motions de défiance enregistrées au sein de la formation centriste laissent la place à de possibles basculements politiques.

Les conseillers de Bennoo Bokk Yaakaar ont décidé de porter leurs voix pour les  centristes « frondeurs » qui se disent déterminés à rééditer le coup du referendum, eux qui avaient pris le contre-pied de leurs mentors en votant un OUI qui avait fini par triompher dans le département de Ziguinchor.  Avec comme têtes de liste Boubacar Gassama (conseiller municipal de Ziguinchor) et Ndeye Sadio (adjointe au maire de Ziguinchor), les partisans du docteur Georges Mansaly se disent déterminés à convaincre des conseillers de l’ambition à siéger dans cette nouvelle institution. Mais ces derniers auront en face d’eux deux de leurs camarades du camp du maire Abdoulaye Baldé que sont le maire de Adéane Ibrahima Diedhiou et une conseillère de la commune de Ziguinchor.

Une bataille « Centro- centriste » sur fond de soutien et sanction de la coalition Benno bokk Yaakaar qui compte faire basculer le vote dans le camp des frondeurs centristes qui poursuivent leur exercice de défiance à leur mentor Abdoulaye Baldé dont les soupçons et velléités d’un « entrisme « de son parti dans un futur gouvernement Macky sont de plus en plus persistants dans la partie sud du pays .