Babacar Justin Ndiaye sur le blocus de la Gambie: «Jusqu’à présent, on bute sur une solution communautaire

Estimant que les rapports entre le Sénégal et la Gambie connaissent des hauts et des bas,  Babacar Justin Ndiaye, analyste politique, a le «sentiment» cette fois ci que la tension est «beaucoup plus intense». «Parce que jusqu’à présent, on bute sur une seule solution en convoquant l’approche communautaire. Au-delà de ces difficultés ouvertes, il y a d’autres dossiers qu’il faut, peut- être, traités comme le pont qu’il faut construire», a-t-il soutenu à la radio. Ndiaye est d’avis que les conséquences de la fermeture de ces frontières touchent négativement que les populations des deux pays. «Peut-être que la Gambie est certainement au bord de ‘’l’asphyxie’’. Et, en dehors des autorités gambiennes, on a même des échos internes qui indiquent que les difficultés économiques commencent à se faire ressentir notamment dans le domaine de l’énergie», a informé Babacar Justin Ndiaye, qui ajoute que du côté du Sénégal «les choses ne sont très roses».

L’analyste de faire observer : «Quand on est à Dakar, on est bien loin des répercussions. Mais, les transporteurs qui sont à Kaolack, les commerçants établis à Djouloulou et à Ziguinchor ressentent le blocus. Donc, c’est difficile dans les deux sens parce qu’il y a des raisons du Sénégal qui connectées territorialement sur la Gambie.»

Xibaaru.com