Babacar Gaye remet Alioune Moussa Samb dans le rôle de l’Imam, le vrai…En si peu de mots…

L’IMAM, LA MOSQUÉE ET LE MANDAT
Monsieur Alioune Moussa Sambeu est libre d’ « être foncièrement contre la réduction du mandat du Président de la République ». En toute liberté, il aurait dû attendre le scrutin référendaire prévu en la matière pour s’exprimer valablement dans le secret de l’isoloir.
Par contre, l’Imam Ratib de la Grande Mosquée de Dakar aurait mieux fait de délivrer à ses ouailles musulmans, un sermon se rapportant plus sur des questions pour lesquelles son avis…

2 Comments

  1. Pas plus tard qu’en 2014 le même imam s’attaquait aux gens qui critiquent Macky avec sa ridicule sentence que c’est Dieu qui l’a mis là. Comme si ce n’est pas Dieu qui avait installé Ariel Sharon, qui a installé Netanyahou. Comme si ce n’est pas Dieu qui a créé Satan et lui a donné le pouvoir qu’il a. C’est ce qui arrive au musulman qui ne sait plus distinguer les facilités qu’Allah lui accorde et les épreuves qu’il lui fait subir. Tout devient bon à avaler pour lui. Et c’est ce qui donne cette fausse idée du fatalisme musulman devenu le cheval de bataille des ennemis de l’Islam.
    Je suis plutôt surpris des sénégalais qui sont surpris de cette sortie de l’imam. Nous avons vu des imams sénégalais aller en Israël et revenir nous pondre qu’Israël a le droit de se défendre. Comment ces imams peuvent ils comprendre que dans le dictionnaire d’Israël « se défendre » veut dire empêcher à ses voisins musulmans et chrétiens d’exister ? Nous avons pourtant assez d’exemples pour comprendre qu’on peut bien être imam et idiot. En cette époque où la stratégie d’infiltration a créé des imams roses (imams homosexuels), il est temps que le musulman juge sur pièce et non sur titre.

  2. Un Imam voit ce qu’un mécréant ne peut jamais voir. C’est le ndéwéneul des gens qui ont usurpé du pouvoir pendant 12 ans . Babacar Gaye, l’Imam n’est pas ton égal pour que tu lui dictes un e manière de faire.

Les commentaires sont fermés.