Babacar Gaye cloue le bec à Idy : « qu’il s’occupe de des militants incarcérés »

En réunion de comité directeur, hier, le PDS a, par la voix de son porte-parole, descendu le leader du parti Rewmi. «Idrissa SECK a-t-il le pouvoir de sanctionner des partis politiques autonomes ?», s’interroge Babacar GAYE. Pour lui, son parti est plutôt préoccupé par ses militants incarcérés et les difficultés des Sénégalais. «Si Idrissa SECK peut se solidariser à cette lutte, tant mieux, sinon il n’a qu’à nous laisser poursuivre notre chemin. Le Pds se soucie plus des préoccupations des Sénégalais surtout de sa frange la plus vulnérable. Si Idrissa Seck peut se solidariser de cela, il nous accompagne. Sinon il n’a qu’à nous laisser poursuivre notre chemin calmement», fulmine-t-il.

C’est la réponse du berger à la bergère. Après la sortie d’Idrissa SECK réclamant des sanctions sévères contre le Parti démocratique (PDS) et l’AJ/PADS, qui, selon lui, ont trahi en répondant à l’appel au dialogue national initié par le président Macky SALL, c’est au tour des libéraux d’apporter la réplique.