Babacar Gaye : «aussi longtemps qu’il restera un membre du Pds en prison pour des causes politiques, le Pds va accentuer la lutte…

Le secrétaire national adjoint du Parti démocratique sénégalais (Pds), Oumar Sarr, est libre depuis hier, mardi 26 janvier, après avoir bénéficié d’une liberté provisoire. Au même moment, après Toussaint Manga, Sg de l’Ujtl et ses 8 autres compagnons, c’est au tour de Victor Sadio Diouf et cie, tous des jeunes libéraux du Meel, de profiter d’une liberté provisoire, hier. Entre autres arguments évoqués par les conseils des jeunes prévenus, la question de l’apaisement de la tension politique, ainsi que celle de la nullité des risques de trouble à l’ordre public

Par le biais de son porte-parole, le Pds s’est félicité de la libération de ses membres. En effet, sur les ondes de la Rfm hier, Babacar Gaye a vivement salué le « comportement des juges qui ont dit le droit et qui estiment qu’il n’y a pas matière à détenir en prison pendant 8 mois pour certains et 10 mois pour d’autres, quelques semaines pour le Secrétaire national adjoint du Pds, sur la simple volonté du président de la République et de son parti». Pour lui, «il est temps que le gouvernement arrête d’arrêter les membres de son opposition». Pour autant, le Pds ne jubile pas. A en croire Babacar Gaye, «aussi longtemps qu’il restera un membre du Pds en prison pour des causes politiques, le Pds va accentuer la lutte et va mettre la priorité sur cette lutte-là afin que le Sénégal reste un pays de droit».