«Au fait, que veut dire ministre chargé des Collectivités locales ? C’est une aberration juridique et politique»

Selon Me Mbaye Jacques Diop, le «Ministère chargé des Collectivités locales, c’est une aberration juridique…»

L’ancien maire de la ville de Rufisque ne voit pas la pertinence du ministère que Abdoulaye Diouf Sarr, par ailleurs l’édile de Yoff, dirige. «Au fait, que veut dire ministre chargé des Collectivités locales ? C’est une aberration juridique et politique», s’emporte Me Mbaye Jacques Diop, ancien L’ancien président du défunt Conseil de la République pour les affaires économiques et sociales (Craes) qui considère que les «meilleurs» et «grandes» lois sur la décentralisation sont celles de 1996. «L’Acte 3 de la décentralisation n’a rien apporté de substantiel. En 1990, on a fait voter à l’Assemblée nationale une loi constitutionnelle affirmant que les Collectivités locales s’administrent librement par des conseils élus», rappelle-t-il.

De l’avis de Me Diop, jusqu’à présent, l’élite sénégalaise, les intellectuels et les hauts fonctionnaires considèrent que le maire est soumis au contrôle du sous-préfet ou du préfet. «Auparavant, ces derniers faisaient très attention parce que nous avions engagés la bataille pour la décentralisation et la déconcentration», se souvient Mbaye Jacques Diop à travers les colonnes du journal «L’As».