AssKaw se démarque des « souteneurs » de Karim de Tambacounda au tee-shirt désastreux

Ce matin, en parcourant la presse, j’ai été frappé par un article de xibaaru.com faisant état d’une altération du message du président Karim Wade par Asskaw.

A ce titre En ma qualité de charge de la communication et agissant sous la Direction de Madame Hélène Della Chaupin, je tiens à apporter les pressions suivantes :

1-Ces fautes et confusions ne portent pas la signature de Asskaw présidée par la très brillante et déterminée présidente Helène Chaupin connue pour sa rigueur et son professionnalisme ;

2- les cellules de Asskaw tant bien sur le plan national qu’international sont répertoriées et intégrées dans la base de données du mouvement ;

3- Ces souteneurs de Karim WADE mis en question à Tambacounda ,sont certainement induits en erreur par des individus malintentionnés qui utilisent à des fins frauduleuses le label de Asskaw pour entacher l’honneur et la crédibilité de la Présidente de ASSKAW qui, il faut le reconnaitre s’emploie quotidiennement avec beaucoup de sacrifices pour la massification de notre mouvement en faveur de la libération et de l’élection Candidat.

Par ailleurs Asskaw présente ses excuses au frère Karim Meissa Wade et a l’ensemble de ses souteneurs et encourage ses membres à poursuivre leur action jusqu’à la victoire finale.

Enfin Asskaw remercie la rédaction de xibaaru qui a attiré son attention sur ces maladresses de nature à écorner son image de marque
Monsieur
Gallo TALL charge de Communication de ASSKAW Sénégal

2 Comments

  1. Lu dans ce beau texte:

    A ce titre En ma qualité de charge

    apporter les pressions suivantes

    ne portent pas la signature de Asskaw présidée par la très brillante et déterminée présidente

    les cellules de Asskaw tant bien sur le plan

    des individus malintentionnés qui utilisent à des fins frauduleuses le label de Asskaw pour entacher l’honneur et la crédibilité de la Présidente de ASSKAW

    en faveur de la libération et de l’élection Candidat

    et a l’ensemble de

    Faransé yombul deh…

Les commentaires sont fermés.