Le Synpics (Syndicat national des professionnels de l’information et de la communication) ne compte pas rester les bras croisés suite à l’arrestation de Alioune Badara Fall, Mamadou Seck et Mouhamed Guèye. Le porte-parole du syndicat, Aly Fall, a annoncé sur une probable tenue d’une marche lundi prochain pour dénoncer la « prisse d’otage » dont sont victimes les journalistes, renseigne La Tribune. Et compte vilipender le Sénégal devant les organismes internationaux pour avoir piétiné les libertés d’expression et de presse dans le pays.  » On est en train de nous organiser pour voir les modalités par lesquelles initier une marche pour dénoncer cela. Trop c’est trop! Les sources de frustrations sont nombreuses et nous allons nous faire entendre », a fait savoir le Synpics.