Arrestation des imams «présumés» terroristes: Bacary Sambe salue la posture de l’Etat

Dans sa croisade contre le terrorisme, l’Etat du Sénégal avait interpellé des imams «présumés» terroristes. Selon Bacary Samb, enseignant chercheur au Centre d’étude des religions (Cer) de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, «l’Etat a raison de les arrêter». Cité par le journal «Walfadjiri», l’universitaire souligne que leur arrestation constituait une «piste sérieuse» pour les autorités.

«Notre Etat n’avait pas besoin de parler de menaces s’il ne disposait pas d’éléments probants. Si l’Etat sénégalais a pris des mesures sécuritaires, c’est qu’il avait des raisons évidentes pour prendre de telles mesures», a-t-il fait observer.

 

1 Comment

  1. Eh monsieur Bakary, quelles sont ces raisons probantes ? Vous n’êtes pas sans savoir que ni la France, ni les USA n’ont de raisons probantes justifiant leurs guerres contre les territoires musulmans à travers le monde, et faisant des millions de morts. Vous le savez parfaitement, mais vous êtes dans votre rôle de fabrique de terreur psychologique.

Les commentaires sont fermés.