Après le départ du « mange-mil » Bécaye Diop, Bokk Gis Gis de Kolda refait peau neuve et se restructure

Après le départ de Bécaye Diop à la tête de Bokk Gis Gis, les camarades de Pape Diop se restructurent. Le nouveau coordonnateur du parti dans la capitale du Fouladou affirme que sa formation a adopté une nouvelle démarche qui consiste à mettre en place des bureaux provisoires partout à travers la commune et sur l’ensemble du territoire départemental. A en croire Barou Baldé  » il s’agit là d’une rupture contre le passé où tout était concentré entre les mains d’une seule personne qui n’a jamais voulu partager les rôles ». Jetant quelques pierres dans le jardin de son ancien mentor, le nouveau coordonnateur départemental de Bokk Gis Gis dira que  » le départ de Bécaye Diop est un épiphénomène qui malgré tout, a permis au parti de se débarrasser des feuilles mortes ». Aujourd’hui, l’heure est à la mobilisation des troupes, après avoir fait le bilan pour situer le degré de militantisme des uns et des autres. « Notre ambition est de faire de Bokk Gis Gis le premier parti à Kolda » a déclaré Barou Baldé. Face à cette ambition, les camarades de Pape Diop au Fouladou lancent une campagne de sensibilisation et de recrutement de militants et autres sympathisants dans un nouveau souffle de « responsabilités partagées ».
El Hadj Mael Coly à Kolda pour xibaaru.com