Après la prison, Abdoul Aziz Diop de la FNCL va voir Wade à Versailles avant de reprendre du service

Le patron de la Fédération nationale des cadres Libéraux (Fncl), Abdoul Aziz Diop, écarté de cette structure du fait de ses déboires avec la justice, a repris du service à la tête de l’éminence grise libérale. Mais auparavant, il a rendu visite à son leader, l’ancien président Abdoulaye Wade, à son domicile de Versailles en France. Le secrétaire général du Pds l’a reçu dit-on et a prié pour lui. Il a donc repris son poste de Sg de la Fncl, ragaillardi. Jeudi dernier, c’était donc les retrouvailles avec les membres de la Fncl. Abdoul Aziz Diop a tenu un discours émouvant pour remercier ses camarades, surtout le Dr Cheikh Dieng qui a bien gardé la maison pendant son absence.

Par ailleurs, la Fncl s’est prononcée sur l’appel au dialogue du chef de l’Etat, Macky Sall. Sur cette question, il y a eu un débat houleux entre les cadres libéraux, car d’aucuns, très remontés contre Macky Sall, ont estimé qu’il est hors de question de dialoguer avec lui. Ils reprochent au chef de l’Apr d’avoir, tout au long de son mandat, persécuté le Pds et ses membres, de vouloir anéantir le parti en mettant en prison beaucoup de ses responsables. Pour ces derniers, il n’est pas sûr de dialoguer avec quelqu’un qui vous poignarde dès que vous lui tournez le dos.