Amadou Sall traite Macky de revanchard et lui déclare la guerre…Prêt pour donner des coups de poing au prési

De Karim Wade à Oumar Sarr, en passant par Samuel Sarr ( 6 mois de prison ), Bara Gaye ( 6 mois de prison) , Aïda N’diongue (plus d’un an en prison), Abdoul Aziz Diop ( plus d’un an en prison), Lamine Massaly ( en attente d’un deuxième jugement), Toussaint Manga ( depuis 9 mois en prison) à Victor Saliou Diouf ( en prison depuis 6 mois ), Cheikh Ahmadou Bamba Bâ ( depuis plus de 6 mois en prison ), Johnny Bâ ( en prison depuis plus de 9 mois) … », Me Amadou Sall a tenté de donner la liste exhaustive des responsables du Pds qui ont été arrêtés sous le régime du Président Macky Sall. De manière religieuse, il donnera aussi la situation de chacun d’entre eux. Certains, dit-il, sont en prison reconnus coupables, ou en attente de jugement, d’autres comme lui sont libérés en attente de jugement, tandis que le reste a été libéré après peine.

L’invité de « Objections » de Sud Fm de signaler d’emblée que ces arrestations sont la résultante d’un règlement de comptes prémédité par le Président Macky Sall. L’avocat de révéler que ce dernier avait, dans une interview accordée à des journalistes aux Etats-Unis, dit qu’ « il avait des comptes personnels à régler avec le Pds ». Mieux, rappelle-t-il, « à Kaffrine, il disait, qu’il allait réduire le Pds à sa plus simple expression. » Le transfèrement d’Oumar Sarr de Rebeuss au Cap Manuel rentre, selon lui, dans ce cadre.
« Notre frère Karim Wade est dans une situation de quasi-isolement. On ne veut pas qu’il rencontre les autres détenus politiques. C’est pourquoi, il a été transféré au Cap Manuel. Moi-même, j’ai passé une journée là-bas ». Me Amadou Sall de confier qu’il faudra, désormais, se préparer à un combat. Mon éducation…quand je reçois un coup de poing, j’en donne deux. Il ( Macky Sall) donne des coups et il en reçoit… Je ne veux pas demain que la République soit entre les mains de personnes qui ont envie de se venger. »
Le libéral de terminer par dire que le régime actuel se singularise par « une incompétence structurelle »…

4 Comments

  1. Macky n’est pas allé en prison quant il disait que Wade avait recruté des mercenaires de la sous région pour kidnapper les opposants. Accusant même la cote d’ivoire. Et ça pour les défenseurs de l’ APR c’est pas grave. Mais reprendre les commentaires d’un journal avec plus de poigne c’est un sacrilège c’est la prison. Qu’en est il de la source du texte le journal le Monde qui a sont représentant à Dakar. Sont- il inquiet ? Quelque soit l’orientation qu’on donnera au débat , cet argent a bien servi a faire partir Wade et par ricoché faire élire Macky. Donc que ce soit de prés où de loin, il est dans tout les cas mêlé a cette histoire.
    Qu’est ce que les gens de l’opposition d’aujourd’hui disent de plus graves que ce que disaient autre fois ce qui sont au pouvoir mais rien du tout.
    La prison n’est pas une solution pour régler les problèmes politiques.Si non ça ne fait qu’augmenter la haine ,la violence et le pays n’a pas besoin de ça.Ils sont combien en prison de l’opposition?( Le responsable de l’ujtl,celui du Meel,le secrétaire adjoint du PDS et j’en passe. Personne ne devrait accepter cette situation quelque soit le bord où tu te situes.
    Que dira-ton demain si ces gents de l’opposition se retrouvent demain au pouvoir? ce qui n’est pas impossible.Donc pour un senegal de paix et de justice équitable pour tout le monde, que l’opposition s’oppose avec vigueur et dignité et esprit républicain,et que le gouvernement gouverne avec courage ,pertinence,justice, et surtout de manière très démocratique avec de la hauteur.
    Un pays sans opposants farouche est un pays voué a la dictature.
    Mais aussi un pays sans un président fort devient un pays en léthargie.
    Que chacun joue sa partition et tout rentre dans l’ordre

  2. IL EST TRES MAL EDUQUE,VIOLENT,JALOUX EN PLUS WADE L’AVAIT CHASSE DU MINISTERE DE LA JUSTICE APRES 6 MOIS PAE INCOMPETENCE.
    SE DONNER DES COUPS DE POING EST V OTRE CULTURE

  3. IL PRÉCISE
    MACKY A INSTRUIT SIDIKI KABA QUI A DONNÉ DES ORDRES AU PROCUREUR QUI LUI MÊME A INSTRUIT LA DIC D ARRÊTER OUMAR SARR ET DÔNNE LES QUALIFICATIFS A RETENIR AU DOYEN DES JUGES.
    POUR RÉSUMER ON EST EN PRÉSENCE D UNE CABALE DONT LE CHEF D’ORCHESTRE EST MACKY SALL.
    MACKY EST CONSPIRATEUR ET DONNEUR D ORDRE. OUMAR SARR EST UN PRISONNIER POLITIQUE PUISQUE ARRÊTE SUR ORDRE.

  4. Ce qu’on peut dire c’est que de Senghore jusqu’à wade en passant par Diouf jamais un président sénégalais n’a enfermé autant d’adversaires politiques sur la bas d’accusations très légères. On a presque honte que les autres pays du monde soient au courant parce que ce serait humiliant de savoir qu’au Sénégal du 21ème siècle on est revenu en arrière. Les prédécesseurs de Maky faisaient attention de ne pas emprisonner à tort et à travers parce qu’il fallait sauvegarder l’image de notre pays à l’étranger. Maintenant il suffit de dire quelque chose contre le président et on t’envoie en prison pour une durée indéterminée. Maintenant un procureur peut te mettre en prison sur la base d’accusation de détournement sans preuve même si tu n’a rien détourné. Maintenant un homme d’affaire peut voir ses société saisies. Il se retrouve ruiné et ses société souvent mal gérées par l’administrateur provisoire tombent en faillite avec des employé au chômage. Bourgi en a eu l’expérience. Agboba a passé 1 année de prison pour rien. On ne s’est même pas soucié du fait qu’il est citoyen béninois. Un pays ami. Heureusement Bony Yayi n’est pas rancunier comme Yaya Djamé. Des femmes d’affaire peuvent se voir subitement accusées de détournement et mises en prison, leur bien exposés devant les caméras. Ce genre de situation que nous vivons aujourd’hui au Sénégal existait en Afrique dans les années 60 avec des présidents comme Idy Amine, Bokassa, Mobutu etc… Voila pourquoi on peut dire que le Sénégal a beaucoup régressé et ne peut plus se permettre de regarder les autres pays d’Afrique avec arrogance.

Les commentaires sont fermés.