Amadou Sall, l’homme qui n’a peur de rien…Il remet ça : « Nous avons en face de nous un monarque républicain qui décide seul »

Amadou Sall est un cabri mort qui n’a pas peur de couteau tranchant. Macky a beau l’égorger, le cabri va parler…Même à l’agonie, notre cabri mort trouve la force de critiquer Macky Sall et son discours du nouvel an…
« Le Président a annoncé un certain nombre de chiffres qui ne sont pas vérifiés. Celui sur le taux de la croissance ne résulte pas de l’Agence de la statistique. On ne sait pas d’où ça vient. Le chiffre annoncé sur la production d’arachide, il a beau être important il y a un énorme problème qui est la vente de l’arachide. Suneor a reçu très peu de graines. Mais le plus grave, c’est le flou qui entoure le contenu des réformes constitutionnelles. Ce sera la première fois qu’il y aura une réforme constitutionnelle qui n’aura jamais fait l’objet de consensus. En 2001, c’était un « n’deup national », Abdoulaye Wade a soumis à l’ensemble de la population sénégalaise, aux partis politiques, un projet de constitution en leur demandant leur avis. Aujourd’hui le Président parle de consensus et il ne demande l’avis de personne, et les sénégalais sont en train de s’exciter sur quelque chose dont personne ne connaît encore le contenu. Nous avons en face de nous un véritable monarque républicain qui décide de tout et qui décide seul. C’est la mort du consensus et c’est inacceptable. Et il n’a pas dit un mot sur les mesures restrictives, et la presque totalité des chefs d’opposition sont en prison. Il ne dit pas un mot sur les libertés publiques, le fonctionnement des institutions. C’est extrêmement flou. Mais plus grave, aujourd’hui que le baril du pétrole est passé de 100 dollars à moins de 40 dollars, il n’a absolument rien annoncé concernant le panier de la ménagère. Et c’est cela qui importe les gens. C’est donc un discours de chiffres abstraits qui ne correspondent absolument à rien et c’est le flou pour ce qu’il va faire… »