Amadou Ba voit le Sénégal en rose : « tout marche bien, on bat des records avec un budget de 3022 milliards »

« Le Sénégal est en marche : les performances vont être de plus en plus élevés, les chiffres vont battre de nouveaux records ». C’est du moins la déclaration faite par Amadou Bâ, ministre de l’économie, des Finances et du Plan
Il s’expliquait ce samedi 9 janvier 2016 à Saly lors du rendez-vous de la convergence des cadres républicains.
Sur le budget 2016 du Sénégal estimé à 3022,390 milliards, Amadou Ba informe qu’avec « l’aide de Dieu, ces 3022 milliards vont bientôt paraitre petits par rapport à tout ce que le Président Macky Sall va réaliser durant son magistère! »
En 2016, il annonce « 719 projets d’investissements » qui « vont s’exécuter dans notre pays, pour un montant global de 1048 milliards de FCFA »
Un tel effort, précise-t-il: »est justifié par une loi économique jamais démentie au cours des siècles : l’investissement crée de la croissance ; la croissance c’est l’augmentation de la richesse nationale; la création de richesse s’accompagne de création d’emplois, de hausse des recettes fiscales et donc des prestations de l’Etat envers les citoyens »
Dans investissements publics, est selon lui « un effort accent est mis sur les infrastructures, domaine dans lequel le Sénégal souffre encore d’un grand retard. C’est ainsi qu’en 2016, le gouvernement prévoit de réaliser. 327 km de routes revêtues dont 25km en autoroutes et des ponts; 3050 km de pistes rurales; 358 ouvrages hydrauliques dont 198 forages et 160 châteaux d’eau; 5500 équipements de production et de transformation agricoles; l’électrification de 400 villages dont 136 par voie solaire et câble moyenne et basse tension »
Il prenait part ce samedi 9 janvier 2016 à Saly. Où la convergence des cadres républicains tiennent le « premier rendez-vous républicains »

1 Comment

  1. Amadou Ba n’a qu’a dire un budget de 50000 milliards. Ce n’est pas ca qui developpe un pays. Ce type faut l’arreter. Il nous pompe l’air avec ses chiffres fabriques. Pendant ce temps, ses terrains et biens nombreux et son role dans les transactions avec les Turcs et autres investisseurs sont sur la place publique, dans les salons. De grace, qu’il se taise. Deuk-bi dafa Ndool ! Malgre ses 3000 milliards qui n’existent que dans sa petite tete d’activiste chevronne. Wassalam.

Les commentaires sont fermés.