Amadou Ba met fin au suspense : il obtient le visa de Macky pour descendre dans l’arène politique

Entrée en politique du ministre des Finances : Amadou Ba rejoint l’Apr – Il milite aux Parcelles assainies
Sous peu, le paysage politique des Parcelles Assainies va commencer à s’habituer à un nouveau visage. Amadou Ba, ministre de l’Economie et des finances, va renforcer les rangs de l’Apr. Sa future entrée en politique est bénie par son mentor et chef de l’Apr. Le Président Macky Sall l’a invité à descendre sur le terrain politique. Un investissement de Amadou Ba, qui va s’appuyer sur un ancrage social dont bénéficie l’argentier de l’Etat au niveau des Parcelles Assainies, sa future base affective et politique.

Les rangs de l’Alliance pour la République (Apr) vont s’enrichir sous peu d’un membre non négligeable. Il s’agit de l’argentier de l’Etat. Le Quotidien a en effet ap¬pris de bonne source que le ministre de l’Economie et des finances va s’engager aux côtés du Pré¬si¬dent Macky Sall. Il nous revient toujours que «Amadou Ba a été pous¬sé par le président de la Ré¬publique à entrer en politique».

Des ministres et responsables de l’Apr informés
Depuis quelque temps, indiquent nos sources, l’argentier de l’Etat «nourrissait le projet de s’investir en politique pour soutenir le Président Macky Sall, histoire de lui retourner l’ascenseur à la suite de sa nomination par ce dernier à de hautes fonctions au sein de l’appareil d’Etat». Le chef de l’Etat n’a pas manqué d’ailleurs de bénir cette «rentrée politique de Ama-dou Ba à l’occasion de la dernière conférence de la Banque africaine de développement (Bad) sur l’agriculture, tenue récemment au Centre international de conférences Abdou Diouf de Diamniadio en lui demandant publiquement d’entrer en politique».
Le Président Macky Sall ne s’en est pas pour autant arrêté là. Mieux, il a tenu informés, la semaine dernière, certains responsables de l’Apr com¬me le directeur des structures du parti présidentiel, Mbaye Ndiaye, et d’autres minis¬tres et responsables de l’Etat qu’il «a demandé à Amadou Bâ de descendre sur le terrain politique». Ce dernier, souffle-t-on, «a décidé de faire des Parcelles Assai¬nies, qui est le lieu abritant sa résidence familiale, sa base affective et politique». «En 1998, rappelle-t-on, encore l’actuel ministre des Finances avait été élu conseiller municipal des Parcelles Assainies sous la bannière socialiste.»

Ancrage social aux Parcelles Assainies
Aux Parcelles Assainies, nos informateurs indiquent que «Amadou Ba y avait commencé à poser des actes en direction des populations, à travers des remises de dons et d’équipements aux habitants des Parcelles Assainies et aux équipes de navétanes de ladite commune». «Cet engagement social, ajoute-on, a commencé à se préfigurer avec un don de bœufs remis à toutes les mosquées des Parcelles Assainies pour les besoins de la dernière fête de Tamkharite ainsi que des secours sociaux dans ladite localité.» Un engagement de l’ancien Directeur général des Impôts et domaines qui, du reste, «confirme son ancrage social au niveau de sa base affective et politique».
Sur le plan politique, le ministre Ba, pour mieux asseoir sa présence future dans cette zone de la proche banlieue dakaroise, avait commencé à nouer des contacts. C’est dans ce cadre qu’il a eu à approcher, renseigne-t-on, le ministre d’Etat et directeur des structures de l’Apr, Mbaye Ndiaye, de même que des responsables socialistes et de l’opposition. Tout comme il avait commencé à tisser son réseau de proches et futurs partisans en échangeant avec certaines notabilités, des associations féminines et de jeunes.
lequotidien