Amadou Ba fait le bilan de l’UEMOA…Taux de croissance, taux d’endettement et les chantiers prioritaires

La croissance économique des Etats de l’Union économique et monétaire ouest Africaine (UEMOA) est ressortie en moyenne sur les quatre dernières années, ‘’à plus de 6%’’, atteignant même le taux de 7% en 2015, a indiqué, dimanche, à Dakar, le président du Conseil des ministres de cette organisation sous-régionale, Amadou Bâ.

Le ministre sénégalais de l’Economie, des Finances et du Plan s’exprimait à l’ouverture des travaux du Sommet extraordinaire de la Conférence des chefs d’État et de gouvernement de l’UEMOA. La rencontre se tient, avec à l’ordre du jour, la désignation du nouveau président de la commission.

‘’(…) La croissance économique dans la zone est ressortie en moyenne sur les quatre dernières années, à plus de 6%. Elle a même atteint pour la première fois le taux de 7% en 2015. L’inflation et le déficit budgétaire sont maintenus respectivement en dessous de 2% et 4%’’, a-t-il relevé.

Selon lui, le taux d’endettement des Etats membre de l’Union ‘’est resté à un niveau raisonnable, en ressortant à 40,8%’’ du Produit intérieur brute (PIB) en 2015, ‘’nonobstant les efforts d’intensification des investissements publics dans les infrastructures de base’’.

‘’Des avancées significatives ont également été enregistrées au plan de l’intégration régionale, notamment en matière d’harmonisation des finance publiques, de la fiscalité, du développement du marché commun et de la conduite des politiques sectorielles’’, a-t-il expliqué.

‘’Dans ce cadre, observe-t-il, l’union poursuit avec satisfaction la mise en œuvre des chantiers prioritaire dans les domaines de l’énergie, de la sécurité alimentaire, de la paix et de la sécurité ainsi que du financement des économies.’’