Aliou Sow pris la main dans le sac du jeu politique…Il voulait tromper les Sénégalais

Les hommes politiques sénégalais sont connus pour leur habilité politique, pour leur art d’obtenir ce qu’ils veulent et certains usent de tous les moyens pour y parvenir. Ce qui rend certains ridicules aux yeux du peuple. Ceux-là  oublient souvent que les sénégalais ont une maturité telle, que personne ne peut plus se payer le luxe de les duper facilement. C’est cette leçon que l’ancien ministre Aliou Sow doit retenir une bonne fois pour toute. Pour remplacer Me Ousmane Ngom à l’assemblée nationale, Mr Sow a fait le tour des plateaux de télé, de radio, les unes des quotidiens et des sites d’informations. Son discours était toujours le même, qu’il allait siéger à l’assemblée nationale pour représenter le peuple et nom le PDS, le parti à qui revient le poste et qui l’a investi. Sa dernière sortie a été relayée par le journal Jour-J info dans son numéro 77 du Mardi 11 Octobre 2016. Aliou Sow disait ce qui suit : « … L’assemblée nationale, compétente en la matière a décidé de m’installer lors de la prochaine plénière. Je m’y rendrai, je me ferai installer officiellement et je m’adresserai à l’opinion publique y compris eux-mêmes. En vérité, en étant parlementaire, je représenterai les sénégalais y compris mes détracteurs. « C’était le 11 Octobre et trois jours plus tard, c’est-à-dire le 14, il est reçu par le Président de l’assemblée nationale. Au sortir de cette audience, Mr Sow a annoncé qu’il renonçait au poste avant d’adresser une lettre de confirmation à Moustapha Niasse lettre dans laquelle il dit ceci : « … En effet, compte tenu de tout ce qui précède et pour des raisons de convenances personnelles et humanitaires, je renonce à la possibilité qui m’est offerte par la loi d’occuper le siège de député (…) Par cette décision, j’entends également mettre un terme à un contentieux politique qui oppose certains libéraux de notre pays et offrir en même temps à un de mes jeunes compatriotes, qui a toujours bénéficié de mon parrainage, l’opportunité de vivre sa première expérience parlementaire ».

Question : qu’est ce qui a changé entre le 11 et le 14 Octobre ? Il parle de convenances personnelles et humanitaires, ces raisons évoquées n’étaientt-elles pas valables il y a 6 mois ou jusqu’au 11 Octobre quand il disait qu’il allait se faire installer ? Il y a des zones d’ombre dans ce changement de cap d’Aliou Sow. Et pourtant, des sources proches du bureau de l’assemblée nationale soutiennent que c’est pour éviter une humiliation historique que Mr Sow a décidé de renoncer sinon, c’est l’assemblée nationale qui l’aurait fait et ce serait trop gênant pour un donneur de leçons comme lui. On lui aurait indiqué clairement et de manière ferme qu’il ne pouvait siéger au nom du PDS. Si les choses se sont passées comme cela, pourquoi Mr Sow veut-il se faire passer pour un héros ? En plus, pour qui travaille Aliou Sow pour dire qu’il veut faciliter les retrouvailles entre l’APR et le PDS ? En quoi était-il un obstacle ? Le Président de l’assemblée nationale devrait rejeter cette lettre dans laquelle l’auteur semble plus s’adresser à un chef de parti qu’au président d’une institution comme l’assemblée nationale. De toutes façons, les sénégalais ont tout compris dans ce jeu favori de certains hommes politiques de notre pays. Macky doit se méfier de certains hommes politiques qui risquent de lui pourrir la vie car n’ayant aucun respect pour les sénégalais.

Un citoyen indigné

1 Comment

  1. Entre le marteau et l’enclume, c’est à cet endroit que tu te trouve MLK. Tu es dans le désarroi, sans repères, sans soutien et tes stratégies chez les marabouts aussi, périmées. Arrêtes de pleurnicher et d’attaquer Dr Aliou Sow. Bilahi si tu te présente à l’assemblée, c’est le PDS qui va te descendre férocement, car tu n’es plus des leurs. Ton journaliste L Bodiang a bien fait de soupçonner quelque chose à travers ce cadeau que vient te faire, comme tu viens de l’indiquer dans ton texte, ton parrain à toutes les ascensions politiques en récompense des portes de marabouts que tu lui ouvraient en son temps. Si tu y plonge, je t’assure que les bignonois auront pitié de toi. Ce sera ta retraite politique anticipée. Aliou sow est plus fort et plus réseauté que toi. En outre il n’a pas faim comme toi. Accepte la fin…

Les commentaires sont fermés.