Aliou Sow nargue le PDS avec son juteux contrat de 60 millions pour 4 mois…

Cette fois, il ne nous fatigue pas avec son bac plus cinquante, ou son titre de docteur es je ne sais plus quoi. C’est plus sérieux.
Car bien que communicateur, Malaw passe toujours à côté. Si ce ne sont pas des bourdes irrattrapables à répétition, ce sont de questions personnelles qui ne devraient intéresser que ses proches. Écoutez-le quand il se justifie et explique pourquoi il a décidé de s’agripper au fauteuil de député dont il vient d’hériter par accident.

« Le dernier contrat que j’ai signé me fait gagner plus que le salaire d’un député pendant 3 ans, pour un travail de 150 jours… Je suis insensible à ces pressions…»
Alors pourquoi ne pas laisser ce poste de parlementaire à d’autres moins nantis ? Et que signifie ce contrat qui va chercher dans les 60 millions pour un boulot de seulement 4 mois ?
En tout cas, le moins qu’on pourrait avancer, c’est que c’est hyper bien payé, alors. Khana nèkhe rek !
Mbadou… ?
Cébé (Rewmi)

1 Comment

Les commentaires sont fermés.