Aliou Sow étale les erreurs de Macky : « Il est tombé dans un piège diplomatique au Burkina Faso »

Aliou Sow, leader du Mouvement des patriotes pour le développement/Liggey analyse la situation au Burkina Faso. Dans un entretien accordé à la Tribune, le démocrate apprécie la promptitude avec laquelle le président Macky Sall a agi pour conduire la médiation Burkinabè, non sans mettre un bémol.
 » D’abord, je me réjouis de la promptitude avec laquelle le Président Macky Sall a agi. Il n’a pas attendu pour se rendre sur les lieux avec le Président Yayi Boni, mais, moi, j’aurais suggéré qu’il y aille avec un autre Président », pense-t-il.
Car, avance-t-il,  » Il fallait prendre un chef en début ou à mi-mandat. Par ailleurs, le Président est tombé dans un piège en se faisant accueillir au Burkina par le Général Diendéré avec qui il a passé les revues de troupes. Dès lors qu’il reçoit un putschiste qui n’a pas encore fait 24h, il en fait un alter ego. Il devait être reçu par des figures plus neutres pour ensuite rencontrer les protagonistes ».