Aliou Sall est formel : « Si les élections ont lieu en 2017, Macky gagne sans problème…L’opposition ne sera pas prête »

Dans le second volet de son interview au quotidien national « le Soleil », Aliou Maire de Guédiawaye et président de l’association des maires du Sénégal a donné son point de vue sur l’élection présidentiel de 2017. Selon lui, les élections doivent se tenir en 2017 si macky Sall veut gagner.
« Si cela ne dépendait que de ma modeste personne, le scrutin aurait lieu en 2017. C’est mon intime conviction. D’abord parce que, politiquement, je ne pense pas que les adversaires du président de la République soient prêts à cette date. Le président Sall risquerait d’être le seul candidat crédible en 2017, et l’on ne peut imaginer meilleure situation que celle-là pour nous (rires).
Ensuite, même sans avoir raison, l’opinion selon laquelle le président de la République ayant exprimé le désir de réduire son mandat, et qu’il aurait ensuite eu des velléités de revenir sur cet engagement, est fallacieuse. Cette opinion, encore une fois fallacieuse, prend forme et nous n’en avons pas besoin.
Personnellement, je souhaite que le scrutin ait lieu en 2017. Mais une élection dans notre pays ne peut se tenir en dehors du cadre de la loi. En dehors de la Constitution. La chose la plus simple est de nous référer au Conseil constitutionnel. Pour connaître le moyen constitutionnel le plus adéquat pour faire respecter cet engagement présidentiel, engagement qui n’est pas divin, il faut le souligner… »

1 Comment

  1. Les foutankés ont bien raison de chasser cette famille trisomique pour anthropophagie. Tellement, ils sont possessifs, ingrats, fourbes, malhonnêtes, revanchards,larbins, versatiles etc. Ces imbéciles, au lieu de se cacher avec tout ce qu’ils font subir à la population, les narguent. Djolof, coune fi tamm, ya def loune la tammé.

Les commentaires sont fermés.