Aliou Sall déchire sa lettre de démission et redevient Président de l’UAEL…Une décision sage

Moins de 72 heures après sa démission spectaculaire, le maire de Guédiawaye, Aliou Sall, est revenu sur sa démission de la présidence de l’Union des associations d’élus locaux (Uael) du Sénégal. Un revirement sous-tendu par les éclairages réglementaires de son homologue socialiste, Khalifa Sall et le soutien d’autres élus, comme Abdoulaye Baldé, maire de Ziguinchor et leader de l’Union Centriste du Sénégal (Ucs).
Fort de plusieurs conseils et soutiens, le frère du Président de la République, Aliou Sall de l’Alliance pour la République (Apr) à qui Maodo Malick Mbaye du Mouvement «Gëm Sa Bopp» reproche de vouloir s’ériger en vice-président, a déchiré la lettre de démission qu’il comptait déposer pour se retirer de son poste de président de l’Union des associations d’élus locaux (Uael). Un changement d’attitude qui est fondé, selon son collègue maire socialiste de la ville de Dakar, Khalifa Sall.