Alerte ! La SUNEOR va vendre une partie de son patrimoine foncier

Suneor va vendre une partie du patrimoine foncier (Dg) !

Le Directeur général de Suneor a annoncé la vente d’une partie du patrimoine foncier de l’entreprise pour financer sa relance et sa restructuration. Il s’agit de 17 hectares au niveau de Bel-Air !

La raison principale de la nomination de Pape DIENG (photo) à la tête de la Suneor est de procéder à la vente de cette réserve foncière. Rappelez-vous l’État s’était radicalement opposé à leur vente par Jaber, non pas pour la préservation de ces réserves foncières de la Suneor mais parque ces terres et la plus-value de leur vente allaient leur échapper!

Donc Macky a nommé une « dame de compagnie » dont les liens avec Marème  et lui sont inavouables, pour procéder  à leur vente. Pape  Dieng, Macky et Marème continuent de plus belle leurs deals au sommet au détriment de l’Etat et de la Nation toute entière, après avoir pillé la Senelec.

Comment un spécialiste  du secteur de l’électricité qui a lamentablement échoué à la Senelec peut-il réussi à la Suneor, un domaine où il est un ignare ? Cette  nomination cache bien des desseins aux antipodes de l’intérêt des paysans, et de l’économie sénégalaise. En effet, Pape Dieng y est en mission commandée, pour exclusivement faire main basse sur le patrimoine foncier et le liquider, tandis que le PCA, Youssou Diallo qui est un expert en agriculture, s’occupera  de redresser tant bien que mal la Suneor, pour sa reprivatisation.

Nous ne sommes pas dupes.

Entre crimes économiques sur fond de haute trahison, enrichissement illicite car le don n’est plus une excuse en cette matière selon les dispositions instituant la Crei, abus de biens sociaux et détournements de deniers publics, Macky, Marème et les caciques de ce  régime Ubuesque ne reculent plus devant rien, et n’ont plus ni retenue ni égard envers leurs responsabilités et leur honorabilité pour se vautrer dans la fange de la mal gouvernance !

Le répit qu’ils se sont accordé jusqu’en 2019 leur semble certainement suffisant pour enterrer leurs crimes économiques et s’octroyer un deuxième mandat, en lâchant au peuple affamé, quelques mies de brioche !

Le politicien en chute libre est comme le mari cocu et l’amant trompé : ils sont les derniers à s’en rendre compte, et bien souvent trop tard. Dans la majorité des cas, il ne leur reste que leurs yeux pour pleurer, et pour constater l’ampleur de leur disgrâce…

Demain est un autre jour…

Cissé Kane NDAO

Président A.DE.R