Aïssata Tall Sall « frappe » la grâce de Macky Sall…

Devant les députés, hier, pour défendre le projet de loi portant modification du Conseil constitutionnel, Me Sidiki Kaba a évoqué les mesures prises par l’Etat pour  désengorger les prisons. C’est ainsi qu’il est revenu sur les 1751 grâces accordées par Macky Sall, depuis son arrivée à la tête du pays. Mais ces propos du ministre de la Justice ont particulièrement outré le député-maire de Podor. Me Aïssata Tall Sall pense qu’on ne désengorge pas les prisons en libérant les gens. «Dites-nous quand vous libérez ou que vous graciez des prisonniers, c’est parce qu’ils y ont droit et non qu’on veut désengorger les prisons», tonne la responsable socialiste, avant de rappeler au garde des Sceaux que «la responsabilité du gouvernement est d’organiser de meilleures conditions de détention. La libération conditionnelle est réglementée. On ne peut pas faire n’importe quoi avec cette disposition».